L’activité universitaire

Le Centre Hospitalier Charles Perrens est lié par convention à l’Université Victor Ségalen Bordeaux 2 www.u-bordeaux2.fr et au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeauxwww.chu-bordeaux.fr. Il bénéficie de ce fait de la présence en son sein de 4 pôles universitaires de psychiatrie, les seuls de la région Aquitaine :

- 2 secteurs de psychiatrie adulte,

- 1 pôle spécialisé en addictologie (traitement des addictions avec ou sans substance)

- 1 intersecteur de pédopsychiatrie auquel est également rattaché le Centre de Ressources Autisme (CRA).

Ces pôles ont une triple mission :
1) Mission de soins dans un cadre sectoriel et de spécialité.
2) Mission d’enseignement théorique (à l’université) et pratique (formation des internes).
3) Mission de recherche fondamentale et clinique.

En outre, certains pôles non universitaires ont également une activité de recherche (recherche clinique notamment) comme le pôle 3/4/7.

Du fait de sa vocation universitaire, le Centre Hospitalier Charles Perrens est l’établissement Aquitain qui accueille et forme le plus d’internes de spécialité en psychiatrie : 31 internes actuellement.


I/ Le pôle G05 " Anxiété Dépression" de psychiatrie adultes :



Le responsable du pôle est Madame le Pr Verdoux, Professeur des Universités, Praticien Hospitalier.

a) Activités de soins :
Outre sa mission sectorielle, ce pôle a développé depuis plus de 10 ans, une consultation spécialisée de l’anxiété.

L’une de ses unités d’hospitalisation complète unité "OUEST" est spécialisée dans la prise en charge des troubles anxieux et dépressifs graves résistants aux démarches thérapeutiques habituelles.
Les techniques utilisées relèvent d’approches psychopharlmacologiques et psychotérapiques spécifiques. En outre, les praticiens du pôle ont accès à de nouvelles techniques de traitement des troubles anxieux de l’humeur telles que la stimulation magnétique transcranienne.

Enfin ce pôle dispose d’une Unité Intersectorielle Spécialisée en Géronto Psychiatrie (UISG) implantée sur le site de l’hôpital Xavier Arnozan du Centre Hospitalier Universitaire de Bordeauxwww.chu-bordeaux.fr , au sein du pôle de gérontologie clinique de cet établissement. Cette unité est destinée au soin des personnes âgées relevant des secteurs du Centre Hospitalier Charles Perrens.

b) Activités d’enseignement :
Enseignement de la psychiatrie et de la psychologie médicale aux étudiants en médecine des 3 UFR de l’Université Victor Ségalen Bordeaux 2, responsabilité particulière concernant les enseignements de l’UFR 3.

Enseignement des neurosciences en Master 1 et 2 professionnel de recherche.

Coordination de 2 diplômes Universitaires ou inter universitaires :

- DIU de sexologie

- DU de psychiatrie à l’intention des médecins généralistes assistants en psychiatrie.

Participation aux enseignements dans le cadre de Diplômes universitaires (DU) et inter universitaires (DIU) et de capacités :

- DIU de Sciences Neuro-psychologiques - Pr JOSEPH

- DIU de Psychosomatique - Pr DALLAY

- Capacité de gériatrie.

Coordination de la formation des internes du diplôme d’Etudes spécialisées de Psychiatrie (3ème cycle des études médicales)

Participation à la formation des internes de médecine générale en collaboration avec le Département de médecine générale de l’Université.

Activité de formation médicale continue : depuis 2006 existe à destination des médecins généralistes, une formation "anxiété-dépression" organisée en 3 sessions annuelles de 20h qui doivent être prochainement prolongées par la mise en place d’un réseau d’auto-formation compte tenu de la très forte prévalence de ces troubles.

Projet de formation des médecins psychiatres à la Géronto-psychiatrie, à partir de l’expérience de l’Unité Intersectorielle Spécialisée en géronto-psychiatrie.

Activités internationales : Coordination d’un DU de psychiatrie à destination des médecins mauriciens.

c) Activités de recherches :
Le pôle G05 est intégré à l’institut des neurosciences du Pr BIOULAC et entretien des liens anciens avec certaines unités renommées de recherche comme le Centre de recherche INSERM U862 du Dr PIAZZA et le laboratoire Mouvement Adaptation et cognition CNRS UMR 5227 du Dr CAZALETS.

L’activité de recherche de pôle G05 est axée autour de 2 thèmes principaux :

- L’étude des déterminants neuro endocriniens des affections psychiatriques. Dans ce cadre, des travaux sont menés sur les "hormones du stress" (gluco corticoïdes et neuro stéroïdes) et leur impact dans la pathogénie de la dépression.


- L’identification des régions du cerveau les plus impliqués dans l’émergence des comportements répétitifs, tels que ceux observés dans le cadre du Troubles Obsessionnel Compulsif (TOC). Dans ce cadre, sont plus particulièrement étudiés les corrélats anatomiques des deux entités cliniques du "doute" et de la vérification, en utilisant les nouvelles techniques d’imagerie cérébrales.

Le pôle G05 contribue, à cet égard, à la formation et à la recherche d’étudiants en master 2 recherche et de doctorats en neurosciences.

Parallèlement, le pôle G05 mène une série de recherches cliniques dans le domaine de la phobie sociale, concernant notamment ses relations avec les troubles sexuels masculins ou féminins et les problèmes liés à l’apparence physique.


II/ Le pôle G06 de psychiatrie adultes



La responsable du pôle est Mme le Pr VERDOUX, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier.

Ce pôle universitaire est en outre doté d’un poste de Maître de Conférence des Universités Praticiens Hospitalier (MCU - PH) occupé par le Dr Marie TOURNIER.

a) Activité de soin :
Outre sa mission sectorielle, le service a développé une spécialité orientée vers la prise en charge des pathologies mère-enfant et a spécialisé une unité dans ce domaine.

L’unité universitaire d’hospitalisation complète du service est l’unité d’investigations cliniques approfondies (UICA) dont le projet de soins concerne l’évaluation, diagnostique et thérapeutique des patients présentant des troubles de l’humeur bipolaires.
Le pôle assure également une mission régionale d’évaluation diagnostiqué et thérapeutique des troubles psychiatriques résistants.

b) Activités d’enseignement :
Enseignement théorique de la psychologie médicale et de la psychiatrie aux étudiants des 3 UFR de l’Université Victor Ségalen Bordeaux 2, responsabilité particulière concernant les enseignements de l’UFR 1.

Participation aux enseignements des masters "Santé Publique, neuropsychopharmacologie et addictologie" et "pharmaco-épidémiologie et pharmaco-vigilence".

Participation aux enseignements universitaires de la filière psychologie et à ceux de l’école de psychomotricité.

Enfin, des activités de formation médicale continue destinées à des médecins généralistes et à des psychiatres sont très régulièrement assurées par l’équipe.

c) Activités de recherche :
Les activités de recherche de l’équipe Epidémiologie Psychiatrique et Pharmaco-épidémiologie des Psychotropes sont coordonnées par Hélène VERDOUX et Marie TOURNIER. Cette équipe est intégrée dans l’unité INSERM U657 "Pharmaco-épidémiologie et évaluation de l’impact des produits de santé" dirigée par Bernard BEGAUD, Université Victor Segalen Bordeaux 2.

La principale thématique de recherche porte sur l’usage des médicaments psychotropes en conditions réelles d’utilisation.
L’objectif de ces études vise à déterminer comment sont prescrits et utilisés les médicaments psychotropes dans la population générale, et quels sont les bénéfices et les risques liés à l’usage de ces médicaments. Par exemple, des études récentes ont concerné l’utilisation et l’impact des médicaments antidépresseurs dans la population générale,montrant que la majorité des personnes souffrant de dépression ne bénéficient pas de ces traitements, et que si ceux-ci étaient utilisés de manière adéquate, ils contribueraient à diminuer le nombre de suicides.

Des études sont actuellement en cours à partir des bases nationales de l’assurance maladie, pour évaluer par exemple les durées de traitement antidépresseur et les risques métaboliques liés à l’usage des antipsychotiques. Hélène VERDOUX et Bernard BEGAUD ont été chargés par l’Office Parlementaire d’Evaluation des Politiques de Santé (OPEPS) de rédiger un rapport sur "le bon usage des psychotropes" qui a été remis en juin 2006.

Les autres axes de recherche en cours portent sur les facteurs associés à la gravité du geste suicidaire chez les personnes ayant fait une intoxication médicamenteuse volontaire, l’accès aux soins et les modalités de prise en charge des personnes souffrant de troubles psychotique débutant, et le devenir socio-professionnel de personnes souffrant de schizophrénie après l’obtention du statut adulte handicapé.

Des projets de recherche sur les troubles psychiatriques de la grossesse et du post-partum sont conduits par Anne-Laure SUTTER au sein de l’équipe d’accueil 4139 "Laboratoire de psychologie : santé et qualité de vie", Université Bordeaux2. Enfin, des études cliniques sont menées sur des approches thérapeutiques innovantes, et visent par exemple à développer et évaluer l’efficacité des programmes de psycho-éducation et de remédiation cognitive.

Les publications de l’équipe peuvent être consultées sur le site PubMed.


III/ Le pôle Universitaire d’addictologie :



Le responsable du pôle est M. le Pr AURIACOMBE Professeur des Universités - Praticien Hospitalier

Partie en cours d’élaboration. Merci de votre compréhension


IV/ Le pôle de Pédopsychiatrie Universitaire I01 :



Le responsable du Pôle est M. le Pr BOUVARD, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier.

Partie en cours d’élaboration. Merci de votre compréhension.


V/ Activités d’enseignements et de recherches dans les pôles non universitaires de l’établissement.



Programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC) :
Les services de l’établissement participent à des programmes hospitaliers de recherche clinique sur la base d’appels à projets nationaux ou régionaux.

On citera notamment l’activité de recherche clinique particulièrement importante du pôle 3/4/7 au travers de 2 PHRC en cours ou en projet :

- Le premier s’intitule "La réactivité émotionnelle : une dimension fondamentale pour caractériser les troubles bipolaires et guider les stratégies thérapeutiques". Il concerne le CH Charles Perrens et des équipes universitaires de l’assistance publique hôpitaux de Paris (service du Pr LEBOYER) et de l’assistance publique, Hôpitaux de Marseille (service du Pr AZOREN). Le responsable de l’étude est le Dr Chantal HENRY, praticien dans le service du Dr ANTONIOL. Ce projet concerne 250 patients volontaires à Bordeaux, Paris et Marseille et est prévu pour une durée de 3 ans.
L’objectif principal de l’étude est de mettre en évidence que la réactivité émotionnelle est une dimension fondamentale pour discriminer les différents épisodes des troubles bipolaires, évaluée à la fois par une approche psychométrique (MAThys) et par une méthode d’induction émotionnelle (intensité émotionnelle, conductance cutanée). L’hypothèse étant que la réactivité émotionnelle permet notamment de discriminer deux types de dépression, une hypo réactive et l’autre hyper réactive s’apparentant des états mixtes atténués.


- Le second qui est encore à l’état de projet s’intitule : "Observance thérapeutique dans la Schizoprhénie". Charles Perrens serait dans ce cadre associé à des services du Centre Hospitalier de St Anne (Paris) et du CHU de Clermont FERRAND.
Le responsable local de cette étude serait le Dr MISDRAHI, Praticien Hospitalier dans le service du Dr ANTONIOL.
Prévue sur une période de 1 an, cette étude concernerait 800 à 1000 patients volontaires des 3 hôpitaux associés et a pour objectif principal d’évaluer en condition naturelle le niveau d’observance thérapeutique préalable à l’hospitalisation de sujets atteints de schizophrénie et de troubles schizo affectifs.



Haude de pageHaut de page  Version imprimable de cet article Version imprimable  envoyer l'article par mail envoyer par mail