Bâtiment et énergie

 

      

 

 

 

Bâtiments

  • Tri sélectif des déchets mis en place dans le cadre des chantiers relatifs à l'entretien des bâtiments => critère de jugement dans les appels d'offre
  • Modification de l'éclairage => Réduction de la consommation électrique de nuit due à l'éclairage à chaque intervention de travaux (la consommation des produits neufs réduit de 2/3 la consommation antérieure)
  • Réduction des points lumineux : installation de détecteurs et de luminaires basse consommation au fur et à mesure des rénovations => tous les lieux de circulation ont été équipés (fin 2015)
  • Air : suppression des anciennes installations ayant des fluides frigorigènes au fur et à mesure de leur fin de vie (cf réglementation)
  • Travaux d'isolation
  • Construction de nouveaux bâtiments selon les normes BBC (Bâtiment en Basse Consommation) et HQE (Haute Qualité Environnementale)

 

Eau 

  • Inventaire des produits utilisés en alteliers ou par les entretprises a été réalisé (Fiches techniques détenues aux services techniques et Medecine du travail)
  • Installation d'équipements plus économes : économiseurs d'eau, réduction de la pression, installation d'un nouveau réseau d'adduction

 

Chaufferie

  Le projet - PDF 5,1 Mo

  • Construction d'une Chaufferie Biomasse =>  Inauguration 2 jours après la signature de l'accord universel sur le Climat (COP21), conçue et fabriquée par Dalkia (groupe EDF) qui en assure aussi l'exploitation et la maintenance.
  • Réduction des émissions de CO2 de 10.700 tonnes/an, soit l’équivalent de plus de 7.000 voitures en circulation en moins. 
  • 18.000 tonnes de bois/an adossés à la production locale en provenance d'un rayon de 100 km maximum (Landes, Dordogne, Val de Garonne).
  • La chaufferie abrite deux chaudières à biomasse d’une capacité de 3,75 et 5,75 MW, ainsi qu’une chaudière gaz de secours (4,5 MW), elle pourrait approvisionner l'équivalent de 6.500 logements
  • Le contrat de 10 ans comprend 8,5 millions de travaux et représente une économie de 180.000 euros par an, soit près de 5 % du budget des deux établissements.

 

Espaces verts « vert »

  • Mise en place d'une charte de non-utilisation de produits phytosanitaires (herbicides chimiques, pesticides) .
  • Achat d'une machine de désherbage à eau surchauffée qui permet d'entretenir le parc du centre hospitalier sans utiliser le moindre produit chimique. Subventionnée parl'Agence de l'Eau  Adour-Garonne
  • Formation des personnels dédiés à l'entretien des parcs et jardins dans le cadre d'une certification qui les conduisent à respecter et à appliquer les règles et les devoirs inscrits dans la charte.
  • Arrosage du parc avec l'eau du Peugue 
  • Plantation de vegetaux peu consommateurs en eau

 

Certification Iso 50 001 MANAGEMENT DES ÉNERGIES

Le CH Charles Perrens de Bordeaux est le premier établissement public de santé mentale à être certifié ISO 50001, une norme qui vise à l'amélioration continue de la performance énergétique de ses sites. Ce système de management de l’énergie permet de diminuer de façon importante les coûts énergétiques en réduisant le gaspillage, en optimisant les ressources et en privilégiant les énergies renouvelables.

 

 Politique énergétique du CH Charles Perrens.