ADDICTOLOGIE

Chef de Service : Pr Marc AURIACOMBE

 

Les structures du service ''Addictologie''

Un ensemble diversifié médico-social, sanitaire et hospitalo-universitaire avec une mission partagée commune permettant la mutualisation.

Un ensemble de 9 structures associées pour assurer des missions de soins de proximité, de soins de recours, de référence régionale, de formation, de recherche et d'innovation en addictologie :

 

Le Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA)

Autorisé depuis le 22 juin 2010, il est issu du regroupement de trois structures distinctes, le CSST du service universitaire de psychiatrie (Unité de soins d’addictologie), le CSST de l’intersecteur des toxicomanies (Centre Montesquieu), le CSST du SMPR à la Maison d’Arrêt (Antenne toxicomanie). Le CSAPA du service addictologie assure la prise en charge pluridisciplinaire de patients souffrant de conduites addictives avec et sans substance plus ou moins graves ou complexes. C'est un CSAPA généraliste.

Émargeant sur un budget médico-social les actions sont encadrées par les directives du plan interministériel de lutte contre les toxicomanies et la loi 2002/2 rénovant l'action sociale.

Ces actions se déclinent en trois grandes catégories :

  • Le soin
  • L'accompagnement et la prise en charge
  • La prévention


Cela se traduit par :

  • L’accueil des usagers avec sans substances
  • Le repérage et le diagnostic des modalités d’usages et des problèmes associés,
  • La prescription et le suivi des médicaments de substitution,
  • Une prise en charge médicale, psychologique, sociale et éducative. (individuelle et


Le CSAPA est missionné pour accueillir les usagers victimes d'addiction, les accompagner socialement et les prendre en charge sur un plan médical. En ce qui concerne le soin chaque patient est reçu par un médecin qui est chargé, entre autres, de diagnostiquer l'addiction et sa gravité et de proposer le type de soin approprié (chimio-thérapeutique, psychologique, social, etc...). Il s'agit de faire un repérage diagnostic médical complet, notamment psychiatrique et assurer la prise en charge thérapeutique de l’ensemble des addictions avec ou sans substances et des troubles psychiatriques.

Une intervention est spécifique aux questions addictions/parentalité et intègre la dimension de la famille dans la prise en charge de l'addiction. Ces interventions se font dans le cadre de l'Equipe mobile addiction parentalité (EMAP).

Un espace d'accueil et d'information est réservé aux familles et à l' entourage une fois par mois de 18 h à 20 h, animé par deux professionnels du service.

Le CSAPA dispose d'une consultation « jeunes consommateurs » sur site. Il contribue aussi avec les autres CSAPA du département de la Gironde à une consultation « jeunes consommateurs » mutualisée, le dispositif Cann'abus en centre ville de Bordeaux.

 Plaquette CSAPA (PDF : 88 Ko)

L'équipe de liaison et de soins en addictologie (ELSA)

Les statuts et textes administratifs de référence sont la circulaire du 8/9/2000 et suivantes, la loi de santé publique 2004-806 du 9/8/2004, le plan gouvernemental de lutte contre les addictions MILDT 2004-2008 29/7/2004) et le SROS-3 Addictologie, Région Aquitaine (mars 2006).
Les missions principales sont :

  • La mise en place de protocoles et de mesures standard pour le repérage diagnostique des différentes modalités d’usage de substances addictives chez les personnes hospitalisées dans les services des établissements de santé de la métropole bordelaise pour des complications liées à l’usage des substances et des comportements addictifs.
  • La coordination du parcours de soin, avant, pendant et après l'hospitalisation grâce à un travail en réseau
  • L'aide à l’orientation dans le cadre des services d’urgence
  • Le conseil pour la prise en charge et la prévention des addictions et des conduites addictives ;
  • Les actions et interventions de formation et de prévention auprès des équipes soignantes recevant ces patients.

 

L'ELSA est à même d'intervenir sur tous les sites hospitaliers de la CUB. Son action principale actuelle couvre prioritairement les sites du CHCP et du CHU Pellegrin.

L'hôpital de jour d'addictologie

Ouvert en janvier 2008, cette unité d'une capacité d'accueil de 5 places d'hôpital de jour, est un service qui permet avant tout d'éviter ou repousser une hospitalisation à temps plein. L'HDJ du Service Addictologie est intersectoriel. Il est à ce titre en lien avec l'ensemble des secteurs de psychiatrie adulte.

Il a pour missions : évaluation et orientation des patients afin de proposer la stratégie adéquate.

Sont ainsi réalisés : des bilans, des sevrages ambulatoires, des soins spécifiques en addictologie, l'accompagnement à moyen terme de patients à problématiques diverses, un soutien psychologique. Cet espace permet également la gestion de crise pour certains patients en reprise de consommation, la surveillance et accompagnement de la prise des traitements.

Le dispositif Renapsud

Rattaché au Serivce Addictologie en janvier 2013, le dispositif Renapsud continue ses missions de réseau. Ces dernières visent à (re)positionner le patient dans une démarche et une trajectoire de soins adaptées à sa pathologie addictive (perspective à moyen et long terme).

Par une approche globale, intrinsèque à l’addictologie, l’approche médico-psychosociale est la base du travail de l’élaboration d’un Plan Personnalisé de Santé (PPS). L’Évaluation / Réévaluation (l’ASI-MINI (Addiction Severity Index / référentiel DSM) sont des outils permettant d’étayer le Plan Personnalisé de Santé.

Un travail de coordination est effectué à partir de la prise en compte de la demande émanant d’un professionnel ou du patient lui-même.

L'unité fonctionnelle « jeux pathologiques » (Centre Ressource Jeux Pathologiques)

Cette unité d'intervention et de consultations de niveau 3 a pour objet la prise en charge des personnes présentant des conduites addictives aux jeux (jeux en ligne, jeux d'argent...).

Elle est un lieu de ressource et de formation concernant les addictions au jeu.

L'unité fonctionnelle recherche et évaluation (laboratoire de psychiatrie)

Dans le cadre des actions de mutualisation interne au Service Addictologie, le Laboratoire de psychiatrie assure les entretiens ASI du bilan de base des premiers rendez-vous pour le compte du CSAPA, de l'HDJ, des consultations et du dispositif Renapsud.

Cette unité est une interface avec l'équipe addiction du laboratoire SANPSY, Université de Bordeaux et CNRS USR 3413. Plus d'information

Enseignement et formation et Expertise Régionale

Le service addictologie assure également des missions d'enseignement, de formation, de recherche et d'animation régionale en addictologie au niveau de l'Aquitaine. Il s'agit de permettre un partage d'expériences professionnelles et un soutien à l'animation régionale pour la formation et la recherche en addictologie, en impliquant tous les établissements de la région.

Information sur les enseignements et formation en cliquant sur ce lien.

 

Plus d'information vous pouvez contacter le serivce addictologie : addictologie@ch-perrens.fr